Accueil Chronique La justice française saisie au sujet des « agents doubles » opérant dans les...

La justice française saisie au sujet des « agents doubles » opérant dans les diasporas camerounaises à l’étranger

0
50
Par Joel Didier Ango
À propos des « agents doubles » opérant dans les diasporas camerounaises à l’étranger
Nous avons dû officiellement saisir le cabinet de l’ancienne Garde des Sceaux Nicole Belloubet sur le cas précis de l’ancien commissaire camerounais Christophe « Junior » Zogo à la suite de son appel explicite au meurtre de ressortissants de la diaspora camerounaise.
Le cabinet de Mme Belloubet s’était engagé à transmettre ce dossier aux services compétents du ministère de la justice, dont la direction des ressources humaines qui avait la possibilité en fonction de la gravité des faits reprochés à un employé visiblement en cours d’intégration et surtout de leur véracité, de prendre un certain nombre de sanctions pouvant aller jusqu’à son exclusion définitive de son administration.
Il s’agit d’une manière franche et directe de prévenir tous ces « agents doubles » opérant pour le compte de la dictature de Paul Biya en France, et qui se disent investis d’une « mission » voulue « patriotique » d’infiltration des organisations d’opposants et dissidents, de diffusion de leurs données personnelles dans les réseaux sociaux et les médias à la solde du régime, surtout d’agitation de menaces de déportation au Cameroun, et même de mort.
Mesdames et Messieurs, ce sera désormais à vos propres risques et périls.
Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
19 + 26 =